Hommage à Beethoven CONCERT

le

le Jeune Orchestre Symphonique du Conservatoire
dirigé par Laurent Comte
propose un concert en hommage à Beethoven

    Mercredi 09 NOVEMBRE  20H > 21H15
    Grand Kursaal – place du Théâtre – Besançon
    GRATUIT

photographie © Sébastien Chommy


NOTE D’INTENTION

Après une saison 2021/2022 très intense, avec une thématique musicale américaine et surtout, avec le plaisir de retrouver la scène et le public… le JOS reprend du service ! Cette année, nous vous proposons un retour aux sources avec l’un des pères du grand répertoire symphonique, Ludwig van Beethoven.

L’orchestre symphonique du Conservatoire reste avant tout un outil pédagogique. Nos membres sont des élèves-musiciens qui s’engagent dans une expérience approfondie de la pratique collective et de la découverte du répertoire symphonique. Tous les quatre ans, une partie des effectifs de l’orchestre est renouvelée, permettant de garder un noyau dur et d’accueillir de nouveaux membres : éphémère & solide / expérimental & constructif.

La COVID nous a empêché de célébrer le génie de Beethoven (son 250e anniversaire) et nous souhaitions nous rattraper ! Pour le programme nous aurions pu juste nous limiter à vous proposer une symphonie, mais l’envie de vous en faire découvrir plusieurs a habité nos esprits. C’est pourquoi, nous avons décidé d’en reconstruire une, en prélevant des mouvements de différentes compositions de Beethoven pour vous proposer un assemblage détonnant.

1 – Pour le premier mouvement, il nous paraissait impossible de ne pas débuter par celui de la 1ère symphonie, véritable révolution dans l’Histoire de la musique symphonique et ce, dès les premiers accords.

2 – Le second mouvement sera celui de la 7ème, le plus connu du grand public, exploité une multitude de fois dans les BO des films ou réinterprété à l’infini dans les musiques actuelles. Beethoven montre tout son talent à créer une œuvre qui traversera deux siècles d’applaudissements riches, avec un rythme simple à la base.

3 & 4 – L’Homme qui combat le destin Voici un thème dont raffole les artistes ! Pour le troisième et le quatrième mouvements, nous vous proposons ceux de la 5ème symphonie. Et non… vous n’entendrez pas la cellule rythmique tant réputée… PAPAPA PAM. Mais vous l’écouterez sous d’autres formes ! Nous voulions absolument vous faire entendre la suite de la 5 ème de Beethoven ! L’Homme victorieux et courageux, tout le caractère de Beethoven est réuni en ce quatrième mouvement.

L’Héroïsme, un autre mot symbolisant Beethoven. C’est en début de soirée que l’Ouverture d’Egmont prendra place. Rendue célèbre par sa force, puissante et brillante, elle fait partie des pièces de Beethoven les plus écoutées. Symbole de la résistance face à l’oppresseur, du sacrifice pour la liberté. Une phrase qui aujourd’hui résonne dans notre actualité européenne…

Laurent COMTE, chef d’orchestre
CRR Grand Besançon Métropole

Related Posts

None found